iff-archive_modern-photos-007-highres%20

Foire aux questions

  • Tout le monde peut-il participer à des séances ?

La méthode Feldenkrais est accessible à tous, il n’y a pas de notion de niveau ou de performance dans les leçons. Chacun peut y trouver son rythme, une amplitude confortable et adaptée à ses capacités grâce à la multitude de mouvements proposés.

  • Je suis enceinte, puis-je pratiquer ?

La méthode Feldenkrais est tout à fait indiquée pendant la période de la grossesse. Elle permet de prendre conscience de son corps, avec tous les changements rapides qu’il subit. Les modifications corporelles peuvent être étranges, déroutantes, parfois perturbantes et inconfortables. Une séance Feldenkrais permet de trouver plus de confort dans l’organisation de la posture, dans la mobilité du bassin, du dos, de la cage thoracique. Elle relâche les tensions, améliore la respiration, la fluidité dans les déplacements ou les changements de positions, et permet un sommeil de meilleure qualité.

  • Y a-t-il un âge limite pour pratiquer ?

La méthode Feldenkrais n’a aucune limite d’âge. Les plus petits font spontanément de la méthode Feldenkrais en explorant librement leur motricité. Les principes de la méthode Feldenkrais reposent sur la capacité du système nerveux à modifier grâce à sa plasticité l’organisation du mouvement. Or, il a été démontré que la plasticité cérébrale perdure jusqu’au bout de la vie.

  • Est-ce que je peux pratiquer si j’ai une prothèse ?

Il est important de toujours demander l’avis de votre médecin avant la pratique de mouvements. Cependant, la philosophie de la méthode Feldenkrais est de ne jamais faire en force ou avec la douleur. Toute pratique peut être envisagée avec une adaptation des amplitudes et de l’orientation des mouvements.

 

Pensez à bien prévenir l’enseignant des opérations et traumatismes vécus. On évitera par exemple les pratiques ou les jambes sont croisées avec une prothèse de hanche, ou être à genoux à même le sol si on a eu une opération du genoux, ainsi que les pratiques à quatre pattes pour les poignets douloureux.

  • Faut-il être souple pour pratiquer ?

La pratique de la Méthode Feldenkrais ne fait appel à aucune exigence d’amplitude articulaire ou d'endurance. Bien au contraire, plus le travail moteur et l’intention sont doux et faciles, plus la méthode est efficace et plus la perception des nuances est riche. La démarche est d’affiner l’action du système nerveux et sa manière de s'organiser dans le mouvement, pas d’agir directement sur les articulations ou les fibres musculaires.

  • Comment se déroule une séance individuelle ?

Au cours d’une séance individuelle (dite d’Intégration Fonctionnelle, IF) le praticien s’entretient avec vous et vous pose quelques questions pour clarifier votre demande, puis il vous demande de faire quelques mouvements afin d’observer votre manière de bouger, vos habitudes.

 

Ensuite, il guide vos mouvements dans un toucher doux et sécurisant qui vous permettra d’expérimenter une nouvelle manière de vous organiser, enrichir la représentation que vous avez de vous même et intégrer de nouvelles fonctions. Il peut vous demander de porter votre attention sur vos perceptions et sensations pour améliorer la prise de conscience du corps.

 

Le praticien demande simplement à enlever les chaussures, et si possible lunettes ou accessoires qui pourraient être encombrant dans les mobilisations, les séances se font habillé, souvent allongé sur une table ou un tapis, mais parfois assis ou debout. Des supports peuvent être utilisés pour stabiliser une position ou apporter plus de confort : rouleau, planchette, ballon, balle..

  • Comment se déroule une séance collective ?

Les séances collectives sont des séances de Prise de Conscience par le Mouvement (PCM). Ce sont des leçons au cours desquelles le praticien guide verbalement les élèves dans une séquence de mouvements divers. Quelque soit le mouvement, l'accent est mis sur le moindre effort, l’aisance, l'observation de ses schémas de mouvements habituels.

 

Le mouvement est répété avec des variations, des coordinations, des dissociations, des orientations différentes. L’attention portée aux sensations est la clé du jeu qui s'établit dans ces explorations. Cela permet au système nerveux de se réorganiser spontanément, et de s’enrichir de nouvelles possibilités. Les séances se font souvent allongé sur un tapis (sur le dos, le côté ou le ventre) mais aussi assis ou debout.

  • Quelle est la différence avec l'ostéopathie ?

La méthode Feldenkrais n’est pas un outil thérapeutique, elle ne soigne pas, elle ne cherche pas à corriger directement le squelette et ne fait pas appel à des manœuvres de mobilisations osseuses actives.

 

Cependant comme l'ostéopathie, la méthode Feldenkrais est une discipline holistique, qui s’intéresse à la personne dans sa globalité. Une séance d’Intégration Fonctionnelle passe par le toucher et cherche une meilleure mobilité et un meilleur fonctionnement général de la personne.

  • Est-ce que c’est la même chose que le yoga ?

La méthode Feldenkrais n’est pas une discipline spirituelle, ni physique ou sportive. Cependant elle peut améliorer la posture, l’équilibre, la respiration, elle s’accorde avec une certaine philosophie de vie : l’éloge de la lenteur, vivre l’instant présent et de se considérer comme un être holistique acteur du développement de son potentiel.

 

Comme le yoga et la pratique de toutes activités corporelles, la pratique du Feldenkrais peut avoir un effet positif sur le psychisme. Il est difficile de mettre une étiquette sur ce qu’est la méthode Feldenkrais, l’expérimenter est la manière la plus concrète de comprendre ce en quoi elle consiste.

  • Je fais du sport, quels sont les avantages de Feldenkrais pour ma pratique ?

La méthode Feldenkrais peut aider à améliorer ses performances, comprendre les mécanismes qui peuvent faire apparaître des tensions ou des douleurs au cours de l'exercice. Elle est une base d’apprentissage sensitivo-sensori-motrice basée sur la plasticité cérébrale, elle permet de modifier les coordinations, les réflexes, les habitudes.

  • Je n’ai pas de problème particulier, pourquoi je devrais quand même essayer de pratiquer ?

La méthode Feldenkrais est un outil d'apprentissage riche qui peut s’appliquer au quotidien pour tous. Elle permet d’explorer nos mouvements, nos pensées, nos sensations et  émotions sans jugement, elle redonne le pouvoir d’apprendre par soi-même, de prendre confiance en ses capacités, et de développer son potentiel quel qu’il soit.

  • Comment dois-je m’habiller pour faire une séance ?

Moshe Feldenkrais avait pour habitude de voir les gens en séance comme ils étaient habillés dans leur quotidien, même si c’était en costume ! Cependant l’idée est d’être à l’aise, confortable quelque soit la position de la pratique.

  • Est-ce que j’ai besoin d’un tapis ?

Certains aiment pratiquer à même le sol. En effet, le sol renvoie très clairement les sensations des points d’appui et permet de glisser plus facilement dans certaines séquences mouvements. Cependant, il peut être plus confortable d’avoir un tapis en fonction du revêtement de la salle ou de la température. Pour des questions d’hygiène, il peut être conseillé de venir avec une serviette si les tapis sont mis à disposition par une collectivité ou si la pratique se fait en dojo sur des tatamis.

  • Je souhaiterais faire une séance découverte, est-ce possible ?

Vous pouvez bénéficier d’une séance d’essai gratuite pour découvrir la méthode. Merci de vous inscrire en cliquant ici